Corée du Nord : la dynastie Kim et la culture

Par Camille De Rijck | lun 27 Avril 2020 | Imprimer

À l’heure où les rumeurs les plus folles courent sur l’état de santé de Kim Jung Un, le dirigeant suprême de la Corée du Nord (qu’on dit tantôt mort, tantôt plongé dans le coma, tantôt en pleine convalescence), rappelons les liens étroits que la dynastie Kim entretient avec la culture. Notoirement, Kim Jong Il - père du précité - avait fait enlever un réalisateur et une actrice stars du cinéma sud-coréen, en les priant toutes affaires cessantes de bien vouloir créer un cinéma nord-coréen « from scratch ». Notre collègue, Marcel Croës qui assista à la première du film (qu’il jugea très médiocre quoiqu’édifiant quant aux vertus principales du Régime), signala qu’il y avait dans la salle seulement trois personnes : lui-même, un espion nord-coreen et un espion sud-coréen. À la fin, un seul spectateur applaudit, mais l’histoire ne dit pas lequel. Kim Jong Il, comme Staline, aimait se faire projeter tous les soirs les plus grands films américains, admonestant les vertus théologales de l’occident dans sa doctrine publique mais idolâtrant ses starlettes in petto. Surtout, Kim Jong Il était un amateur passionné d’opéra, art qu’il vénérait à tel point qu’il y consacra une somme, intitulée sobrement « Kim Jong Il, on the art of opera ». L’œuvre est disponible sur Amazon pour seulement 27,99 $ et constitue assurément une lecture indispensable en cette période de confinement.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager