Così à Aix : « ni hospice, ni docteurs », promet Pierre Audi

Par Laurent Bury | mar 21 Janvier 2020 | Imprimer

Lors de la conférence de presse donnée ce matin à Paris, Pierre Audi, directeur du festival d'Aix-en-Provence, a tenu à dissiper les craintes suscitées par l'annonce de la mise en scène de Così fan tutte par Dmitri Tcherniakov : « Il n'y aura ni hospice, ni docteurs », simplement les personnages auront l'âge des chanteurs, ce qui nous éloigne heureusement de l'unité gériatrique. Parmi les autres messages diffusés ce matin, on retient la promesse d'un possible cycle d'opéras de Rimski-Korsakov, puisque Le Coq d'or, pour être le premier opéra du compositeur russe à être présenté dans le cadre du festival, monté par Barrie Kosky, ne devrait pas être le seul. L'inscription de Wozzeck au répertoire aixois, qui aurait dû se faire en 2003 si le festival avait alors pu avoir lieu, coïncidera avec la première année d'une résidence de trois ans pour Sir Simon Rattle et le London Symphony Orchestra. Kaija Saariaho, également présente, a évoqué son opéra Innocence, qui sera donné en création mondiale au Grand Théâtre de Provence : au terme d'un processus de composition qu'elle a déclaré « assez cauchemardesque » parce que, pour la première fois, elle travaillait sur un livret prévoyant une dizaine de solistes et non plus trois ou quatre, elle estime être allé plus loin que jamais avec ce thriller qui sera chanté dans neuf langues, chaque personnage s'exprimant dans son idiome maternel : français (Sandrine Piau), tchèque (Magdalena Kožená), roumain (Anna Prohaska), anglais (Lucy Shelton), finnois (Jukka Rasilainen), suédois, allemand, espagnol et grec. Plus d'informations sur le site du festival.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.