Karine Deshayes, Benjamin Bernheim et Marie Perbost distingués aux Victoires de la Musique 2020

Par Laurent Bury | sam 22 Février 2020 | Imprimer

Metz a tout récemment été désignée Ville créative Unesco, dans la catégorie Musique ; c'est la première fois qu'une ville française est ainsi honorée, et cela tient sans doute au fait que 75% du budget culturel de la municipalité est consacré, précisément, à la musique. Quoi de plus naturel, donc, que d'y organiser la 27e édition des Victoires de la Musique classique, même si France Télévisions avait depuis longtemps choisi l'Arsenal de Metz comme cadre de cette soirée ? Le 21 février, à partir de 21 heures, ont donc été décernés les différents prix, après un rapide hommage à Jessye Norman et Mirella Freni. Lauréate d'une Victoire d'Honneur, Anna Netrebko a eu la grande courtoisie de choisir un air d'opéra français : « Depuis le jour », extrait de Louise ; récompensé du même prix, Philippe Jaroussky a chanté « Eia mater, fons amoris » du Stabat Mater de Vivaldi et la Danse macabre de Saint-Saëns. A été désignée comme Révélation lyrique la soprano Marie Perbost, qui venait d'interpréter une étrange version de l'air de la Folie de Platée : les divers textes additionnels dont « Aux langueurs d'Apollon » était émaillé reflètent-ils ce que l'on entendra à Toulouse à partir du 28 mars, où elle chantera le rôle sous la direction d'Hervé Niquet ? Enfin, après que Karine Deshayes a chanté l'air final de Sapho de Gounod, et Elsa Dreisig « Morgen! » de Richard Strauss, morceaux présents dans leurs récents disques respectifs, le titre d'Artiste lyrique de l'annéea été attribué à deux lauréats ex-aequo, Karine Deshayes et Benjamin Bernheim. Pour conclure la soirée, Sandrine Buendia et Romain Dayez ont interprété un extrait de l'opéra-comique de Guillaume Connesson, Les Bains macabres.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.