Le jeunisme, un autre des maux de l'opéra ?

Par Laurent Bury | jeu 22 Août 2019 | Imprimer

S'il faut en croire Ned Williams, les scènes lyriques d'aujourd'hui ne souffrent pas seulement de « grossophobie », mais aussi de jeunisme. Ce ténor britannique intente un procès au festival de Glyndebourne qu'il accuse d'avoir brisé sa carrière en le « laissant tomber comme une vieille chaussette » après quinze ans de bons et loyaux services. Dans un article du Daily Mail, monsieur Williams affirme que le festival mène une politique ouvertement jeuniste et l'a renvoyé du chœur maison quelques heures avant une représentation de La Clémence de Titus tout simplement parce qu'il avait désormais franchi le cap des 45 ans. A quoi la direction de cette prestigieuse manifestation répond deux choses : le Glyndebourne Chorus est composé pour moitié de plus de 40 ans ; et si Ned Williams a été licencié, c'est tout simplement parce que sa voix n'était plus à la hauteur des exigences artistiques du festival.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur