Les premières réponses d'Emmanuel Macron à la crise de la scène

Par Maximilien Hondermarck | mer 06 Mai 2020 | Imprimer

Après avoir échangé avec douze artistes (représentant les musiciens classiques : Sébastien Daucé et Sabine Devieilhe), le Président de la République a annoncé la mesure forte que les professionnels du spectacle vivant (pour l'opéra : nos techniciens, instrumentistes, chanteurs, artisans d'art, etc) attendaient : la prolongation des droits à l’assurance-chômage des intermittents jusqu'à fin août 2021. Acte important, qui doit encore faire l’objet de précisions techniques : la mesure est « exorbitante du droit commun », a-t-il noté. Par ailleurs, un programme de commandes publiques sera lancé, en y « mettant le paquet » : cela concernera-t-il la création lyrique ? Le Centre national de la musique, nouvellement institué et critiqué pour sa faible puissance de feu, est renfloué de cinquante millions d’euros. Par ailleurs, un fonds de solidarité va être créé pour accompagner les festivals – il pourra être abondé par les régions. Pour le reste, Emmanuel Macron fait confiance aux artistes pour leur « bon sens » et leur « créativité », reconnaissant que des nouvelles formes de spectacles seront à inventer pour la saison prochaine, mais ne s’avançant pas sur les conditions d’une réouverture des salles (en revanche, les lieux de répétition devraient pouvoir rouvrir au plus vite). Il propose aux artistes de se joindre à un grand élan d’éducation artistique à l’école – d’aucuns diront, de garderie – dès maintenant et pendant l’été, à l’occasion de « colonies de vacances apprenantes et culturelles » : verra-t-on nos artistes lyriques monter opérettes et cantates cet été dans les collèges ?

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.