L'Olimpiade au San Carlo, en 2017 comme en 1737 ?

Par Laurent Bury | mar 26 Septembre 2017 | Imprimer

Le 19 décembre 1737, pour fêter l’anniversaire du roi d’Espagne Philippe V, père du roi de Naples, le Teatro San Carlo présentait la création d’un opéra de Leonardo Leo, L’olimpiade, sur un livret de Métastase mis en musique une bonne soixantaine de fois, entre 1733 (par Caldara) et 1817 (par Donizetti). Le bâtiment commandé par Charles de Bourbon à l’architecte Giovanni Antonio Medrano venait d’ouvrir un mois auparavant, et cette Olimpiade fut le deuxième spectacle qu’on y donna. Le samedi 4 novembre 2017, soit 280 ans plus tard, l’opéra de Leo va à nouveau connaître les honneurs de la scène parthénopéenne. Enfin, en partie seulement, car il ne s’agira que d’une version de concert, et très amputée, qui plus est. Seule des morceaux choisis seront interprétés. Le site du San Carlo n’indique même pas le nom des solistes, et se contente d’annoncer la participation de l’orchestre et du chœur du théâtre, sans préciser le nom du chef (on peut néanmoins supposer qu’il s’agit de Filippo Zigante, responsable de la « libre dramatisation » des extraits proposés). Le concert s’inscrit dans le cadre des commémorations du roi Charles VII de Naples, mais on ne peut s’empêcher de penser que le souverain est fêté de façon un peu cavalière… Plus d'informations (à peine) sur le site du Teatro San Carlo.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.