Lucia Lucas, première artiste transgenre au Met

Par Laurent Bury | dim 16 Février 2020 | Imprimer

La saison 2020-21 du Met étant officielle, chacun peut maintenant éplucher les distributions pour y déceler telle présence satisfaisante ou telle absence scandaleuse. Parmi tous ces noms, resplendissants de gloire ou un peu moins prestigieux, il en est un qui, sans être connu du grand public, n'en marque pas moins une date dans l'histoire de l'institution : celui de Lucia Lucas, première chanteuse transgenre à se produire sur la scène du Lincoln Center. Née avec un corps masculin, c'est à l'âge de 5 ans qu'elle a commencé à sentir que son identité était féminine. En étudiant le chant, elle s'est découvert une voix de baryton. Elle a donc d'abord fait carrière en tant qu'homme, avec des personnages qu'elle a conservés après avoir changé de genre. Elle interprète maintenant les rôles les plus lourds du répertoire, en tant que heldenbaryton wagnérien (le Hollandais, Alberich, Wotan) ou straussien (Iochanaan), mais chante aussi Mozart (Leporello, Don Giovanni) et Verdi (Iago, Ford). Après s'être beaucoup produite en Allemagne, Lucia Lucas chante depuis peu dans son pays natal. En mai 2021, elle sera le Bosco dans Billy Budd, un opéra pour lequel Benjamin Britten n'avait prévu aucun rôle de femme. Enfin, aucun rôle pour voix de femme.

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.