Mort de Jeanine Reiss : la voix était son métier

Par Christophe Rizoud | mar 02 Juin 2020 | Imprimer

Chefs de chant : femmes et hommes de l’ombre sans lesquels les chanteurs ne rayonneraient pas avec la même intensité. Janine Reiss, dont on apprend la disparition, était l'une d'entre eux, une des plus connues cependant. Un livre lui a été consacré : La Passion prédominante de Janine Reiss (Actes Sud). Un documentaire l’a racontée : Janine Reiss : L’Esprit de l’Opéra. Tout est dit dans le titre. La voix était son métier. Née en 1921, claveciniste de formation, elle avait décidé dans les années 1960 de se spécialiser dans la préparation des chanteurs lyriques internationaux au répertoire français, ce qui l’avait amenée à côtoyer les plus grands artistes du 20e siècle, dont Maria Callas. A leur sujet, une anecdote, plus éloquente que tous les discours, plus laudative que tous les hommages. Lors d’une séance de travail, la Divine lui aurait demandé : « Janine, tu m’apprends tant de choses, mais quant à moi, est-ce que je t’en apprends ? »

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager