Otello opportunément dénudé à Trapani

Par Christophe Rizoud | ven 16 Août 2019 | Imprimer

Près d’un demi-siècle après l’apparition sur scène de Carol Neblett en tenue d’Eve dans Thais à La Nouvelle-Orléans, la nudité à l’opéra continue de faire recette. Otello de Verdi mis en scène par Andrea Cigni à Trapani aurait-il autant défrayé la chronique s’il ne proposait une scène de douche empruntée à certains bars gay du Marais. On y montre au premier acte trois soldats dans le plus simple appareil savonner leur physique avantageux sous un jet d’eau généreux tandis que Iago et Roderigo complotent la perte du général maure. Sur l’affiche du spectacle placardée dans les rues de la ville, un dos musculeux d’homme nu faisait office de teasing. Le public, par l’odeur du scandale alléché, a accouru nombreux, d’après la presse italienne qui a largement commenté la mise en scène, sans omettre – heureusement – de couvrir d’éloges le titulaire du rôle-titre, le ténor lituanien Kristian Benedikt. Plus de bruit que de provocation apparemment, les scènes sulfureuses se limitent à celle décrite ci-dessus. La nudité n’est dans cet Otello qu’un miroir aux alouettes pour attirer l’attention sur les méfaits du machisme sous-tendu par le drame verdien. Reste à savoir si les moyens justifient toujours la fin. 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.