Saison 2017-2018 de l’Opéra de Paris : peut mieux faire

Par Christophe Rizoud | mer 25 Janvier 2017 | Imprimer

Bien que déjà connue du plus grand nombre depuis plusieurs semaines, c’est aujourd’hui officiellement qu’est annoncée la nouvelle saison de l’Opéra national de Paris. Indépendamment d’une programmation dont on saluera l’équilibre et sur laquelle chacun aura sa propre opinion en fonction de son inclination pour tel ou tel répertoire, une lecture rapide de la brochure envoyée aux abonnés la semaine dernière pouvait laisser penser que la direction avait pris en compte les remous provoqués ces derniers mois par une politique tarifaire contestable. A quelque chose malheur est bon, non ?

Les ennuis de santé de Jonas Kaufmann, et l'obligation dans laquelle s'est trouvé l'Opéra de Paris de dédommager ses abonnés, auraient pu avoir pour conséquence la simplification de la grille des prix. C’est l’impression que peut donner à première vue un tableau, page 166, où les tarifs ne semblent plus dépendre des dates et de la présence de stars du box-office (à l’exception légitime de la Bohème du nouvel an). Seule paraît prise en compte l’importance du spectacle en termes de moyens nécessaires à sa représentation. Il n’est d’ailleurs pas illogique que le coût du billet soit majoré pour des œuvres monumentales comme Don Carlos ou Boris Godounov. Trois échelles de prix, étalées sur dix catégories à Bastille et six à Garnier, ont été définies avec des chiffres revus à la baisse, la plus haute allant de 210€ à 5€ (et la plus basse, de 150€ à 5€). Trop beau pour être vrai ? Oui car un encadré en bas de page explique que ces tarifs peuvent être minorés et surtout majorés de 10% selon les dates. Et voici le retour de la catégorie « Jonas » ! Les places pour Don Carlos par exemple les soirs où le ténor allemand est supposé chanter montent jusqu'à 231€. Que se passera-t-il si, comme pour Les Contes d'Hoffmann, il annule sa participation ?

A défaut, on peut se consoler avec les nouveaux avantages offerts aux spectateurs. Outre l’assurance annulation récemment mise en place, un service d’échange jusqu’à présent proposé aux seuls abonnés est étendu à tous les spectateurs (mais facturés 10€ pour ces derniers). Des billets dits « premium » veulent favoriser le mécénat. La réservation est à présent possible à partir de son smartphone (Apple et Android) via l’application de l’Opéra de Paris avec dématérialisation du billet.

Tout reste enfin mis en œuvre pour maintenir l’ouverture au public, qu’il soit nouveau (offre « jeune » reconduite, 10 spectacles proposés à -40% aux moins de 40 ans…) ou ancien avec des abonnements ouverts en ligne, possibles dès 4 spectacles,  avec 10% de réduction dès la réservation de six spectacles et un bon cadeau de 25 à 85€ si l’on passe le seuil de neuf, sans parler des autres bénéfices (priorité de réservation, échange gratuit y compris pour un autre spectacle, etc.).

Espérons que ces conditions sauront séduire le plus grand nombre et que les artistes surtarifés se garderont des virus hivernaux et autres pépins de santé, pour la plus grande satisfaction du public et de son porte-monnaie.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager