Yann Beuron répond aux persifleurs

Par Maximilien Hondermarck | dim 14 Juillet 2019 | Imprimer

Avec son franc-parler habituel qui nous le rend si sympathique, Yann Beuron répond du tac au tac dans un message Facebook à ceux  qui auraient noté une petite baisse de régime dans son Barbe-Bleue lyonnais – notre confrère Fabrice Malkani ne lui tressait, à la deuxième représentation, que des lauriers. Reconnaissant avoir chanté « sur un instrument malade » à partir de la troisième représentation, le ténor vitupère les critiques si « rapides à enterrer les artistes » et rassure ses fans : « ma voix et moi-même nous portons à merveille ». Rappel à nous tous – critiques et spectateurs – de la force destructrice de nos anodines petites phrases assassines et de la responsabilité que nous avons à chérir nos artistes dans leur combat pour l'excellence. 

Deux questions tout de même à Yann Beuron : pourquoi ne pas annoncer son indisposition au rideau, quand tant de ses collègues en usent pour moins ? Et surtout, pourquoi continuer à lire les persifleurs ? C'est se donner trop de mal quand on est si grand artiste.

 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.